Désolé, le click droit est désactivé pour ce site.

Les premières questions embarrassantes…

Après l’excitation de l’idée, les questions plus embarrassantes font leur apparition ; celles qui font peur, celles dont je ne suis pas certain d’avoir envie de connaître la réponse. Et pourtant, il faut tenter d’éclaircir ces zones d’ombre.

  • Est-ce vraiment faisable ?
  • Combien d’argent faut-il ?
  • Quels sacrifices sont nécessaires à l’élaboration d’un tel projet ?
  • Puis-je mettre ma société en pause pendant quelques mois ?
  • Combien de temps suis-je capable de partir sans avoir le mal du pays ?
  • Que faire si un proche décède ?
  • Est-ce que je dois vraiment laisser mon appartement ? Quelle sera mon adresse ?
  • Est-ce que je pourrai reprendre ma vie comme je l’ai laissé ?
  • Comment choisir les pays à visiter ? Avec quelles contraintes faire ces choix ?
  • Est-ce que je serai toujours en sécurité, est-ce que ce n’est pas trop risqué ?
  • Est-ce le bon moment de partir ?
  • Est-ce que je retrouverai facilement du travail après ?
  • Et surtout, est-ce que je suis vraiment capable de le faire ?

Une première conclusion s’impose, oui, il y aura des risques, oui, il y aura des imprévus, oui, il faudra faire des sacrifices. Finalement, e me retrouve dans cette situation du quotidien où il y a déjà des pièges et des abnégations. Je ne fais pas parti des gens qui veulent rester tranquille chez eux à attendre un signe du destin pour jouir de la vie. Oui oui et oui, ce projet est à ma portée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :