Désolé, le click droit est désactivé pour ce site.

Le Tokyo traditionnel

Au milieu et autour du Tokyo électrique, il persiste de nombreux décors traditionnels. La ville est parsemée de temples et de parcs qui contrastent énormément avec les rues de lumières.

Les cerisiers en fleurs, le Sakura, sont une des plus belles choses du Japon. La meilleure période pour les admirer est mi-mars. Nous sommes un petit peu en retard mais quelques cerisiers nous ont attendus pour dévoiler leurs belles parures.

Les promenades dans les parcs de Shinjuku et Shibuya offrent des moments très paisibles au sein même de l’agglomération la plus peuplée du monde.

Les parcs abritent souvent des temples bouddhistes aux décors splendides. L’entrée du parc se fait toujours en passant sous une porte typique. Puis il faut se purifier en se lavant les mains avec un petit rituel. J’ai constaté qu’il y avait plusieurs variantes de ce rituel et je me suis contenté du plus court. Avec la sorte de louche, il faut se rincer la main gauche puis la main droite. Il faut ensuite prendre de l’eau dans la main gauche pour se rincer la bouche et recracher. Et pour finir, il faut se relaver la main gauche et reposer la louche à l’envers.

Dans l’agglomération de Tokyo, se trouve la ville de Kamakura, elle abrite l’une des plus célèbres statues de Buddha du Japon. Lors de la visite, il pleuvait et comme souvent cela donne une ambiance plus mystique aux visites.

De nombreux temples sont érigés dans la zone de Kamakura. Chacun ayant un attrait particulier, religieux ou esthétique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :