Désolé, le click droit est désactivé pour ce site.

Singapour

Le centre de Singapour

Singapour est un pays nouveau, une ville moderne, hyper dense où les gratte-ciels ont poussé comme des champignons. Le climat tropical permet à la ville d’être très végétalisée, de nombreux buildings sont envahis de plantes, d’arbustes ou même d’immenses arbres. J’ai beaucoup aimé me balader dans la ville malgré la chaleur et l’humidité harassante. Le taux de criminalité extrêmement faible permet de se sentir très à l’aise dans tous les quartiers et à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. En effet, le gouvernement est intransigeant sur les incivilités. Par exemple, ne pas tirer la chasse d’eau dans un lieu public est passible d’une amende de $500.

Le Merlion

Le symbole de Singapour (et de la prospérité), le Merlion, est une statue à la tête de lion et au corps de poisson (ou sirène, c’est plus gracieux). L’original se trouve vers le Marina Bay et une copie se trouve à Sentosa.

La cuisine

Manger à Singapour, c’est manger dans toute l’Asie. Je suis un passionné de gastronomie asiatique et j’ai été servi ! Toutes les cuisines sont présentes, japonaises, chinoises, thaïlandaises, coréennes ou singapouriennes, je me suis régalé. Il est possible de déguster toutes les spécialités dans des marchés comme celui en photo ci-dessous. Les prix sont raisonnables et l’ambiance est très locale.

Le metro

Pourquoi est-ce que j’ajoute un texte sur le métro ? Et bien parce qu’il a quelques petites particularités par rapport au métro parisien. Tout d’abord, il est d’une propreté incroyable. Pas un seul chewing-gum n’est collé à terre. Il n’y a rien d’anormal puisque celui-ci est tout simplement interdit à Singapour. Si vous vous faites prendre à mâcher, vous écoperez d’une amende d’environ 1000 euros. Manger ou transporter du durian est aussi interdit et contrairement à la France, les interdits sont respectés ou sanctionnés. La vidéosurveillance est omniprésente, les caméras sont déployées dans tous les coins du métro et de la ville. Le nombre de policiers visibles est faible, mais la ville est en permanence sous haute surveillance, rien n’échappe aux autorités.

Les quartiers éthniques

De nombreuses ethnies peuplent Singapour. D’après Wikipédia, les Chinois représentent 74,3% de la population, les Malais 13,3% et les Indiens 9,1%. L’état maîtrise et assume cette diversité. Sur les cartes d’identité locales, la mention race est présente et renseignée. Des règles imposent la répartition des ethnies dans les quartiers, par exemple, la proportion de personnes d’origine chinoise doit être équivalente à la proportion nationale. La mixité sociale est forcée, les libertés individuelles sont limitées, mais cela est pour le bien de la nation.

2 thoughts on Singapour

    • Super policé mais pour des choses de bon sens finalement. J’aimerai beaucoup une expérience dans cette ville pour un ou deux ans. En tout cas à visiter, accessible et efficace et très beau pont vers de nombreuses destinations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :