Désolé, le click droit est désactivé pour ce site.

Santiago De Chili

La capitale chilienne ne s’est pas avérée être aussi séduisante que je l’imaginais. L’esthétique des bâtiments se situe entre une ville moderne et une ville ancienne et ne gagne pas le charme de l’un ou de l’autre. De plus, un sentiment global d’insécurité régnait, les consignes de l’hôtel, assez drastiques m’ont effrayées. Les rues sont envahies par des milliers de chiens errants, cela me déchirait le cœur. Pour clore la description, cela est saupoudré d’une bonne couche de pollution. Le message est clair, je n’ai pas eu de coup de cœur pour cette ville.

Comme de nombreuses villes d’Amérique Latine, Santiago est protégée (tant bien que mal) par une vierge qui domine la ville.

Les parisiens devraient facilement reconnaître de quel bâtiment est inspiré le musée des beaux arts de Santiago.

L’art de rue, aussi joli soit-il, dégage généralement un sentiment de souffrance. Des quartiers entiers ont leurs maisons complètement peintes. A d’autres coins de rues, des murs d’expression improvisés exposent des œuvres intéressantes mais légèrement effrayantes.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :