Désolé, le click droit est désactivé pour ce site.

Namaste India

Après une nuit dans un hôtel de l’aéroport de Delhi où j’ai découvert que les Indiens n’éprouvaient aucune gêne vis-à-vis des bruits du corps humain, nous nous sommes envolés pour Jodhpur, la ville bleue.

Le choc culturel est là ! Mais pas aussi fort que la plupart des gens me disaient. Probablement parce que j’ai déjà visité Madagascar qui est, d’après moi, plus impressionnant que l’Inde. Les gens de Madagascar paraissent plus dans la misère que ce que j’ai vu de l’Inde (au 4ème jour). Ce qui change, c’est l’animation de la rue. Aucune photo ne pourra faire ressentir cette ambiance particulière, c’est une ruche en ébullition.

Dès la visite du premier palais de marbre blanc, l’ambiance Bollywood me saute à la figure.

Puis nous continuons avec la visite du fort Mehrangarh et sa vue sur Jodhpur.

Nous avons ensuite fait un tour dans les plus vielles ruelles de Jodhpur. C’est extrêmement bruyant, un flux continu de klaxon tente de surenchérir sur le brouhaha et les hurlements du bazar, le marché local. L’odeur y est nauséabonde, toutes les senteurs sont mélangées, les vaches, leurs bouses, les épices, la sueur des gens ou la friture des samossas. La description n’est pas très glamour, mais pourtant j’ai adoré ce moment de dépaysement parce que tout le monde a le sourire.

 

Et pour finir ce premier point de vue sur l’Inde, je vous partage ces quelques photos d’épices!

4 thoughts on Namaste India

  1. Moi aussi je te suis avec plaisir, tu me fais voyager et je dois dire que cela me fait grand bien, je m’évade du quotidien!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :