Désolé, le click droit est désactivé pour ce site.

Mystère, mystère, L’Île de Pâques

Lorsque je suis arrivé sur cette mystérieuse Île de Pâques, je me suis dit que j’allais très probablement obtenir quelques réponses à toutes mes interrogations. Et bien, j’ai surtout obtenu beaucoup d’autres questions. C’est une île bardée de mystères et nous ne sommes pas prêts de tous les résoudre. Chaque réponse obtenue a un détracteur qui apporte sa propre théorie. Mon cerveau s’est fait des nœuds afin de comprendre, mais il a fini, lui aussi, par accoucher de ses propres théories.

Nous avons eu la chance d’avoir une guide Rapanuï (à prononcer [rapanouille]), l’ethnie locale de l’Île de Pâques. L’île compte seulement 7000 habitants dont 4000 sont Rapanuïs. Le discours de la guide était passionnant parce qu’elle confrontait habilement les théories scientifiques et ce qu’elle appelait la « tradition orale », les histoires racontées par les anciens. Les deux mondes s’affrontaient souvent sans trouver d’issues communes. De toute façon, à l’Île de Pâques, chaque règle avait son exception.

Contrairement à ce que je pensais, l’île compte de très nombreux Moaïs. Ils sont tous différents parce qu’ils représentent (presque tous) une personne de l’ancienne haute société. Leur fonction était très certainement de protéger l’île des agresseurs extérieurs. C’est pourquoi tous les Moaïs (enfin presque) sont tournés vers l’intérieur de l’île.

Au centre de l’île, certains Moaïs sont enterrés. Ceux-ci sont (presque) tous situés dans la carrière où ils étaient fabriqués. On peut d’ailleurs, à cet endroit, comprendre leur fabrication grâce à plusieurs Moaïs restés à différents stades de leur fabrication. Plusieurs théories existent à propos de leur enterrement, mais aucune n’est vraiment convaincante. Entre volonté humaine ou phénomène naturel, il est difficile de trancher.

Comme la présence de nombreux locaux et touristes l’attestait, le moment le plus mystique pour observer et photographier les Moaïs, était au coucher de soleil. Chacun de ses trois soirs a dégagé une ambiance unique et a réactivé les questionnements de la journée.

Pour terminer ces photos avec un nouveau mystère voici un Moaï avec des yeux. A priori, il est fort probable qu’ils avaient tous des yeux. De nombreuses personnes, scientifiques ou non, ont jeté un œil pour tenter de les retrouver. Malheureusement, un seul fut déniché. Mais où sont passés les autres ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :