Désolé, le click droit est désactivé pour ce site.

Les animaux de Namibie

Contrairement au Botswana, la Namibie n’est pas un pays à safaris. Malgré cela, la nature est généreuse et offre des espèces bien différentes de celles que nous côtoyons en Europe. Une grande partie des terrains sont privés et cloisonnés, les animaux sauvages, comme les girafes, les buffles ou les zèbres ne peuvent migrer, ils sont gardés au sein de réserves. Et c’est bien tout le problème de l’Afrique ou même de la terre, les limites, les frontières entravent les migrations animalières.

L’Oryx est le symbole de la Namibie. Sa tête est maquillée de noir et de blanc et ressemble à un masque. Bien que l’espèce a failli disparaître, les nombreuses réserves naturelles ont permis sa sauvegarde. Désormais, il est de nouveau courant et plus menacé. Ma curiosité m’a poussé à gouter sa viande (seulement une fois) qui est digne de sa réputation, délicieuse.

La bonne surprise de la Namibie est d’avoir pu observer plusieurs fois des zèbres. Pas en grands troupeaux, comme je l’avais imaginé, mais de petits groupes de cinq à dix individus.

Les oiseaux, qu’ils volent ou non, font en permanence partis du décor. J’ai eu un coup de cœur pour cette chouette découverte dans un acacia du désert du Namib. Malheureusement, je ne me rappelle plus du nom de son espèce. L’arbre nid, abritant environ 400 oiseaux, bâti durant plusieurs années, m’a aussi subjugué.

Lors de la dernière partie du voyage, à la frontière de l’Angola, le long de la rivière Kunene, j’ai pu observer de nombreux crocodiles. J’ai été fasciné par l’attitude féline qu’ils adoptent lors de leurs déplacements.

Mes amis les insectes, bien que moins sexy que les lions ou les zèbres, sont malgré tout passionnants. Ils sont capables de rituels complexes, comme celui de la Dame Blanche pour attirer ses mâles, à la fois amants et aliments, dans son nid / son lit / sa cuisine !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :