Désolé, le click droit est désactivé pour ce site.

Le Machu Picchu

Cette ancienne cité Inca du XV ème siècle est l’une des sept merveilles du monde. Elle se situe à près de 2500 mètres d’altitude sur la crête d’une montagne entre l’Amazonie et la Cordillère des Andes.

Le site est littéralement envahi par les touristes du monde. Malgré une limitation de l’Unesco à 3000 personnes par jour, le site en accueille plus du double. Il se murmure que l’accès sera bientôt très limité afin de le préserver.

Le premier objectif était de faire un petit trek jusqu’à la porte du soleil (quel joli nom). Les quelques précipices ne m’ont pas empêché d’aller jusqu’au bout pour admirer la magnifique vue plongeante sur ce Machu Picchu.

Sur la photo, ci-dessous, le petit trek est visible, il s’agit du petit chemin qui monte dans la montagne jusqu’au sommet, visible dans le « v » en haut à gauche de la photo. (Il faut zoomer)

Et voici la preuve que j’ai réussi à vaincre ma crainte du vertige. 🙂

Le Machu Picchu est très fragile. Pour le préserver, les lamas servent de tondeuses à pelouse. En plus d’être très écologiques, ils sont une véritable attraction.

Etant donné que nous avons eu la chance de pouvoir dormir dans le seul hôtel du site, nous avons pu profiter des lieux jusqu’aux derniers instants de la journée. Le plus gros privilège était d’être parmi les premiers sur le site au petit matin. Quelques minutes avant l’ouverture, des centaines de personnes ont afflué par bus ou grâce à leurs solides jambes. Le lever du soleil et la danse des nuages sur cette merveille ont fait de ce moment quelque chose d’unique et merveilleux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :