Désolé, le click droit est désactivé pour ce site.

Le Kīlauea

Ce volcan Hawaiien est très actif, il possède un cratère avec de la lave en fusion depuis 1983. Très généreux, il a offert pas moins de 52 éruptions au XXe siècle. Le Kīlauea est adossé à l’énorme volcan Mauna Loa, lui aussi très actif. Les fontaines et les lacs de lave sont courants sur cette partie de l’île d’Hawaii, mais pas en ce mois de juin 2017.

Pour admirer son cratère, il faut se rendre au Parc National Volcano. Le meilleur et le plus proche point de vue se situe à côté du musée Jaguar. Il est très intéressant de l’observer à différents moments de la journée pour apprécier les variations de couleurs et de luminosité. Du matin jusqu’à la fin d’après-midi (16-17h), le volcan se repose. Il est possible d’apercevoir quelques bulles de lave éclater et une épaisse fumée prouvant que la marmite est bien chaude.

Entre 18 et 20h, le spectacle est plus photogénique. La lave est plus agitée, elle est distinctement visible à l’œil nu. Les bulles bouillantes de lave explosent et jaillissent à tout instant. La luminosité est désormais parfaite pour faire ressortir en même temps l’incandescence, le paysage et le coucher de soleil.

Plus la nuit tombait, plus la lave s’illuminait dans le décor. Elle colorait en rouge tout le cratère et monopolisait l’attention des dizaines de personnes venues assister à la représentation du monstre. Malgré la température qui descendait, je ne pouvais pas décrocher mon regard de cet incroyable spectacle. Cette force destructrice, incontrôlable et imprévisible était stupéfiante. J’étais tellement captivé que toutes mes photos sont sur le même plan. Elles ont toutes le même niveau de zoom, focalisées sur la lave, aucun plan large du volcan n’a été photographié.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :