Désolé, le click droit est désactivé pour ce site.

J’ai déjà fait des centaines de tours du monde!

Depuis la naissance de cette idée, je suis devenu complètement obsédé par ce tour de notre monde!

Chaque dans ma voiture, j’écoute, volume au maximum, « Around The World » des Daft Punk. L’ivresse (de mon chant très faux) fait apparaître le Pérou sur le bord de l’A15 Parisienne, je n’exagère pas, c’est vrai ! Un large sourire se grave sur mon visage, c’est génial, je suis défoncé au plaisir !

La journée lorsque je fais une pause au travail, je parle beaucoup moins de la pluie et du beau temps à mes collègues. Maintenant, je discute de Jordanie, de Japon ou d’Inde! J’ai le sentiment que quand je parle de ce projet, les gens partagent un bout de leurs voyages et ajoutent une petite pierre à l’édifice. Chaque avis ou information se range dans un petit coin de ma cervelle et j’essaye de la prendre en compte dans mon organisation ou dans le choix des visites. Par exemple, des collègues m’ont tellement bien vendu la Jordanie que je ne conçois plus de ne pas passer par ce splendide pays.

Le soir, dès que j’arrive chez moi, je reprends la lecture des blogs pour aspirer un maximum d’informations, mon voyage continue.

La nuit, le tour se poursuit, je rêve et j’organise encore un peu plus notre future épopée. Il y a probablement aucune nuit depuis trois semaines où je n’ai pas voyagé pendant mes rêves. Bref, j’ai l’impression d’avoir déjà parcouru mile fois le monde et pourtant, je suis à des milliers de miles de ce que sera le vrai voyage.

L’inconvénient de tout ça, c’est que je suis beaucoup plus fatigué, j’ai hâte que le projet avance, que les choses se concrétisent et peut-être que ça soulagera mes méninges. Et heureusement que ce blog me permet d’exorciser un peu ces pensées !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :