Désolé, le click droit est désactivé pour ce site.

Citytrip à Helsinki

Choisir un city-trip pour début novembre n’est pas facile, il faut se confronter au dilemme du chaud ou du froid. Pour ne pas être déçu et être certain d’avoir froid, j’ai opté pour Helsinki, la capitale nordique finlandaise. Cette ville m’attirait depuis déjà quelques années. Je savais qu’elle n’était pas la plus photogénique des capitales septentrionales, mais j’avais d’excellents échos sur son life-style.

Juste après l’arrivée à l’aéroport, je comprends qu’Helsinki est aussi Helsingfors, son nom d’antan et surtout la destination du train. Cette langue très différente des langues latines a été complexe à maîtriser, notamment sur les noms de rues. Heureusement, les habitants parlent parfaitement l’anglais. Ils sont aussi d’une incroyable gentillesse et toujours prêts à aider.

Même si la ville n’est pas aussi belle que Rome ou Paris, les balades restent très agréables. Les rues propres et le fort sentiment de sécurité boostent l’envie d’aller voir ce qu’il se passe encore un peu plus loin. Quelques jolis édifices ponctuent les visites, mais ils ne sont pas, d’après moi, les plus grands atouts d’Helsinki.

Les marchés couverts

Là où il fait froid, les gens vivent au chaud, à l’intérieur. Je pense que cela explique la présence de nombreux marchés couverts. Les produits de la mer et d’autres mets très typiques garnissent les étals. L’autre activité, très pratiquée par les locaux, est de boire du café. La dernière photo représente le café Regatta, conseillé dans le Lonely Planet, mais que j’ai découvert grâce au blog Smiling Around The World. Vous payerez un café, puis à chaque re-fill, le serveur vous redonnera cinq centimes !

Les saunas

Lorsque les Helsinkiens ne sont pas dans un marché couvert ou en train de boire un café bien chaud, ils sont probablement au sauna, l’activité typique finlandaise. Je recommande de tester le sauna le plus connu d’Helsinki, le « Helsinki Allas », à côté de la grande roue. L’expérience est originale pour un Français, comme moi, qui n’est pas nudiste. En effet, le rapport à la nudité est différent de chez nous. Même si dans ce sauna, les hommes et les femmes sont séparés, la nudité est décomplexée, pas de chichi, tout le monde à poil, quel que soit l’âge et surtout tout, que tout le monde soit à l’aise. Les touristes, plutôt embarrassés, cherchaient désespérément à se faufiler, avec de rapides petits pas, dans les zones d’ombre. Finalement, c’est comme cela qu’ils se faisaient le plus remarquer.

L’autre expérience de sauna/piscine que je recommande est le Yrjönkatu Swimming Hall. Il est beaucoup moins touristique, probablement parce que l’entrée est presque impossible à trouver. Le bâtiment est très particulier, ce sont des bains Art déco des années 1920 très typiques. Et surtout, tout le monde est à poil, que ce soit dans la piscine ou dans le sauna. Je suis allé un jour où il était réservé aux hommes (au choix, jour homme, jour femme ou jour mixte), mais le personnel est toujours mixte. Je trouve cette expérience plutôt drôle et je me suis dit que cela ne sert peut-être à rien d’être tellement pudique, le plus important est le respect de tous en adoptant des comportements décents.

Porvoo

Helsinki se visite assez rapidement, cela laisse du temps pour sortir hors de la capitale. Porvoo est une petite ville, très facilement accessible à une heure de bus d’Helsinki. La visite d’une journée est agréable, elle offre des panoramas typiques de la Finlande dans un cadre moins urbain que la capitale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :